Acte X11Sur ce qui s'apparentait être son lit de mort, le vieil homme scruta d'un oeil se voulant impassible l'immense fenêtre de sa maison, donnant sur un ciel azuré sans l'ombre d'un nuage. Le soleil, proche du zénith, voyait ses rayons réfléchis par un fin voile délimitant l'horizon de l'espace. Un jeune garçon, proche de l'adolescence, observait lourdement son aïeul s'éteindre à petit feu, mais le faible sourire de l'homme l'encouragea à patienter calmement. L'enfant baissa les yeux quelques instants puis, d'une voix claire et se voulant la plus distincte possible, il demanda à son grand-père une question qui lui trottait dans la tête depuis de nombreux mois maintenant, mais qu'il n'avait jamais eu le courage de poser jusqu'à présent :

– Comment était-ce, lorsque tu avais mon âge ?

Le vieil homme sourit et, après une grande inspiration, murmura :

– Tu veux dire, en mon temps ? Eh bien ... c'était la fin des Temps.

Il ne put s'empêcher d'émettre un petit rire, obstrué par ses poumons froissés. L'enfant ne comprit pas. Le vieil homme ferma les yeux quelques secondes et reprit d'une voix se voulant plus audible :

– Lorsque j'avais ton âge, cette planète n'était pas celle que tu connaissais. Lorsque j'étais jeune, le monde était ... une sphère; une immense sphère que l'on pouvait parcourir d'un bout à l'autre sans s'arrêter. Cette forme si particulière, si parfaite, permettait de rattacher des ensembles terrestres les uns aux autres par le biais d'immenses étendues d'eau que l'on nommait "Océans".

Il leva fébrilement son bras en directiond du plafond et il serra le poing, son sourire s'élargissant.

– A cette époque, il était possible d'aller si haut dans le ciel que l'on pouvait rejoindre les étoiles. En mon temps, les êtres humains luttaient contre de grandes menaces. Des entités ou des monstres si grands, et si puissants, que nous étions tous impuissants. Sur cette sphère d'apparence parfaite ... un mal qui nous rongeait tous gangrénait petit à petit. Il avait la capacité de prendre n'importe quelle forme ... celle d'une divinité vengeresse, d'un marionettiste banni, d'un effroyable chevalier ... tous avaient un point en commun; Le chaos.

Le vieil homme marqua un temps de silence.

– Sais-tu comment nous avons réussi à survivre aux cataclysmes du passé ? Il y avait parmi nous ... des êtres supérieurs. Des Héros, natifs de notre sphère, ou provenant de réalités que tu ne peux soupçonner. Tous ne luttaient pas pour le bien du peuple ... chaqu'un de ces modèles avaient leurs propres raisons de défaire le chaos ... vengeance, plaisir, ou encore justice ... il ne s'agit désormais que de légendes oubliées et oubliables. Je vois dans ton regard que tu es sceptique. C'est tout à fait normal ... tu te demandes, je suppose ... pourquoi ton monde n'est plus une sphère ?

Le garçon acquiesca. Il se leva et jeta un coup d'oeil curieux à travers la fenêtre de la maison. Son monde n'avait pas changé ... un gargantuesque ensemble d'îles, reliées non pas par des "Océans" mais par des si épais nuages qu'il semblait impossible de les traverser, où vivaient une infinité de petits garçons comme lui, à travers les grandes maisons empilées du royaume d'Horuna, l'île centrale d'un si vaste archipel qu'il semblait transcender l'horizon.

– Je sais que c'est dur à imaginer, murmura son aïeul, je sais que tu ne me crois pas. Mais ne t'es-tu jamais demandé pourquoi l'île la plus au nord de l'archipel est interdit d'accès ? Ne t'es-tu jamais demandé quel secret pouvait-elle bien renfermer ?

L'enfant se retourna vivement, plongeant son regard dans celui du vieillard.

– C'est parce que ... nous, qui avons connu cette sphère de chaos et de légende, venons de là-bas. Sur cette île se trouve une boîte, mon fils ... une boîte si grande qu'elle put contenir l'Humanité entière après l'explosion de la planète. Il s'agit d'un vaisseau qui nous a permis de survivre, de nous reformer, et qui nous a donné une seconde chance. Les îles que tu arpentes tous les jours sont le vestige d'un passé ... mon héritage, et celui de toute ma génération. Oui ... cette sphère instable s'est détruite d'elle-même, meurtrie par tous les maux qu'elle avait engendrée, et peut-être sommes-nous les premiers coupables de sa disparition ...

– Et ... les héros ? Qu'ont-ils faits ? Pourquoi n'ont-ils pas à nouveau protégé cette planète ?

– Ils en furent incapables. Personne n'avait ce pouvoir; celui d'implorer son pardon au monde qui nous a porté. Comme nous tous, ces êtres supérieurs se sont réfugiés dans la boîte ... qu'ils ont nommé "Pandorica", car elle contenait à la manière d'une prison, mais aussi d'un abri, tous les maux de Nintendo World. Lorsque celle-ci s'est ouverte, l'Humanité s'est déployée sur cet archipel. Nous savions tous qu'il s'agissait de notre sphère, mais celle-ci avait pris une forme différente, flottant entre l'espace et la stratosphère, confinée dans une bulle d'oxygène qui permit à la vie de s'animer sans notre présence, et ... lorsque nous avons foulé pour la première fois les conséquences de nos actes, nous avons compris que nous n'aurions plus jamais de seconde chance. Alors, guidés par notre souveraine, Astrid, notre grande reine, qui règne sans partage sur l'archipel, nous avons bâtis un monde idéal pour que notre futur ... votre présent ... ne connaisse jamais les troubles engendrés par le Chaos ainsi que les Héros.

– Un monde de paix ? Demanda l'enfant en serrant son poing contre la couverture de son grand-père. Le vieil homme émit un petit rire.

– La paix induit la guerre. Ce monde ne peut plus connaître la guerre ...

– Et les Héros ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis ?

– C'est un mystère auquel personne ne peut répondre. Tout ce que je sais est que notre reine Astrid attend leur retour patiemment. Ils reviendront, c'est certain ... mais je ne serai plus là pour en témoigner. La Pandorica n'a pas fini de nous révéler ses secrets, et il est possible qu'un jour le Chaos soit libéré en même temps ... mais notre société est idéale, nous avons bâti, à l'abri du bien et du mal, non pas une sphère, mais une fresque que peint Astrid et son peuple, vous, en adéquation avec l'Espace et le Temps, la Vie et la Mort, la Nuit et le Jour. Les Héros ... peut-être apparaîtront-ils lorsqu'il faudra protéger cette nature d'une nouvelle gangrène insoupçonnable. Peut-être ne seront-ils plus de simples légendes à vos yeux. Peut-être ...

La voix du vieil homme se fit plus faible, presque inaudible. L'enfant, paniqué, prit sa main et la serra avec force, criant, l'implorant de finir son histoire, mais, alors que la respiration de son aïeul s'interrompit pour toujours, le garçon se résigna. Il savait que cette histoire n'avait pas de fin.

Il savait que cette histoire n'était que l'introduction d'un futur mythe.

Le flux d'une nouvelle vague.
C'est quoi NW ?Depuis 2007, NW est un forum de jeu de rôle dans lequel vous incarnez le personnage de votre choix ou de votre création.

Faîtes lui vivre une aventure inoubliable à travers de nombreux mondes, en participant aux quêtes crées par les membres ou aux divers events !
Une partie hors RP vous permettra de vous mêler à la communauté et de commencer en douceur.

AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
La version XI vous propose un nouvel acte, un nouveau système de Boutiques, la Forge, le Parrainage et bien d'autres nouveautés !

Venez vous amusez !
Ultra-Contraintes
HorunaTête de cul à la place du visage00:00:00
Neo-ChampignonRAS00:00:00
Neo-TelliusRAS00:00:00
NipponRAS00:00:00
Sphère OcéaniqueRAS00:00:00
Bienvenue

Acte 12 : La Coalition galactique de Samras
MissOde a écrit :
avatar
Ven 3 Aoû - 19:57



Il existe, quelque part dans les confins de l’Univers, une gigantesque base en forme de sablier que l’on ne saurait approcher. On dit qu’elle se trouverait aux frontières du cosmos et observerait, du sommet de ce pic galactique, toute forme de vie évoluée. Ce bâtiment à la pointe de la technologie regroupe une des plus dangereuses armées dont toute civilisation connue et inconnu tremble à l’entente de son nom. On l’appelle la Coalition galactique de Samras. Sa plus haute autorité, Rasgall, est un puissant seigneur de guerre de plusieurs mètres de haut ayant à son palmarès des dizaines, des centaines de planètes converties, pillées ou détruites par sa main. Il s’agit d’une bête tentaculaire et sauvage, un tas de muscles raffermi par les batailles et l’expérience de la mort. Mais il n’y a pas que ça. D’une intelligence supérieure, Rasgall est un fin tacticien qui fomente ses attentats contre les planètes visées par sa domination d’une main experte et d’une précision chirurgicale. L’une d’entre, une dénommée Next Wave, l’intéressait tout particulièrement, et ce pour deux raisons :
La première d’entre elles était qu’il ne s’agissait non pas d’une planète mais d’un archipel flottant au milieu de l’espace, un phénomène si rare que Rasgall considérait ce lopin de terre comme un inestimable trésor. Un millésime qu’il brandirait à la manière de son plus grand trophée de guerre. C’était cette rareté qui l’intéressait par-dessus tout.
La deuxième d’entre elles était l’orgueil du conquérant qui, par la force des choses, constata à plusieurs reprises, lors d’assauts invisibles pour les habitants de l’archipel, que même la plus puissante des flottes de l’Univers était incapable de faire tomber la poche stratosphérique, véritable bouclier azoté qui entourait Next Wave comme un impénétrable champ de force.
 
Rasgall, du haut de son trône métallique, s’affairait à son prochain plan de conquête. Il avait entendu parler, depuis ses investigations sur Next Wave, de la présence d’autres planètes civilisées dans ce système, mais éteintes par la force des choses. Il y avait par exemple Halcandra, ou encore Lylat. Il ne les connaissait que de nom. Jusqu’à présent, il pensait ces planètes mortes, mais de récents rapports lui avaient indiqué qu’elles étaient simplement en état de stase, une cryogénie millénaire remontant à l’époque où Next Wave n’existait pas encore. Une époque que Rasgall, bien trop jeune, n’avait pas vécu.
Accompagné de ses quatre généraux, le seigneur de Guerre profita de la faille causée par la défaite du Parasite au sein de l'archipel stratosphérique pour y envoyer des robots qui, pendant près d'un an, s'affairèrent à créer sur une île déserte un portail pouvant permettre de rejoindre le centre de l'Univers. 
Rasgall ne prit pas de temps à renverser le pouvoir en lice sur Next Wave : Astrid.
D'une main de fer, il la provoqua en duel et la vainquit sans le moindre mal, s'asseyant au petit matin sur le trône du monde. Cela fait désormais trois mois depuis la prise de pouvoir de Rasgall, et aucun héros ni natif ne parvint à le sortir du trône à cause de l'influence de l'unité centrale de Samras : une machine indestructible capable d'annuler non seulement les capacités mais aussi tout instinct combattif de ceux qui traversent le champ de force du territoire de Rasgall. Protégé aussi fermement, il ne fut plus possible de l'atteindre.
Next Wave fut ainsi envahi d'Aliens qui se cofondèrent peu à peu avec la population. La plupart des îles furent technologiquement revalorisées et la structure de l'archipel changée pour former de nombreux rouages d'îles nommées "ceintures" avec en première ligne les cinq îles que tous connaissaient déjà. Au centre s'éleva la Tour de Samras, imposante et imprenable, une ville accueillant tout individu souhaitant vivre une existence paisible. 
---------------------------

Next Wave : le Visual Novel -


L’unité centrale de Samras
 
Lors de cet acte, le trou noir qui maintient les iles en état de gravité forcé sera réquisitionné par Rasgall qui y voit une infinie source d’énergie. Son but est de poser sur chaque île une grande unité centrale qui absorbera de l’énergie et la redistribuera sur le trou noir, dans le but d’alimenter quatre réacteurs géants construits sur les planètes de flottaisons : le but de Rasgall est de transformer Next Wave en un vaisseau de guerre géant. Quid des civils, natifs et Héros ? Une fois Next Wave ayant rejoint la coalition galactique, soit au centre de l’Univers, tous seront débarqués et Next Wave entièrement vidé pour n’accueillir plus que les Aliens faisant partie de l’armée du seigneur de guerre. Pour empêcher Rasgall de parvenir à ses fins, il sera nécessaire de détruire les unités centrales de chaque îles en contournant la volonté des Généraux (PJ ou PNJ) pour désactiver les réacteurs [les planètes de flottaisons étant scellées et inaccessibles]
Mais… Peut-être considérez-vous que cela est une bonne chose ? Dans ce cas, il vous incombera de protéger les réacteurs et de permettre à Next Wave d’arriver à bon port. 
 
L’acte XII : La Coalition galactique de Samras se base uniquement sur les choix des membres à long terme. Dans cet acte, vous pourrez revêtir la peau de rebelles ne souhaitant pas voir l’antagoniste parvenir à ses fins ou bien l’encourager. Ce choix, appliqué sur une suite de RPs définis par le choix de la majorité des membres, définira la fin de l’acte : Next Wave restera-t-elle en stase au même endroit dans l’univers ou deviendra-t-elle un vaisseau parcourant l’univers ?
Vous avez bien compris, il n’y a pas de scénario prédéterminé à l’avance cette fois. Ni gentils, ni méchants ! Ne rejoignez pas un camp protagoniste/antagoniste mais suivez vos idéaux, à travers la protection ou la destruction des nombreux PNJs qui fleuriront sur l’île.  L’environnement du forum, ses futures histoires et futurs antagonistes dépendront de ce choix crucial… Alors réfléchissez bien à ce qui vous paraît être la meilleure solution !
Messages : 28
Date d'inscription : 21/07/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A pourvoir sur Coalition

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum